Please wait while JT SlideShow is loading images...
Le bâtiment scientifiqueVue de l'internat filleL'option théâtreLe CDILe gymnaseLe bâtiment des CPGE
Accueil

Filières scientifiques PCSI Ambiance et témoignages


Une ambiance conviviale et studieuse

L'ambiance au lycée Pothier est propice à l'épanouissement intellectuel, sportif et personnel de chacun :

  • l'entraide entre les étudiants est de rigueur;
  • une rencontre annuelle est organisée entre les étudiants et les anciens élèves (forum des grandes écoles), ce qui permet aux étudiants d'échanger et de se renseigner sur leur future orientation, et aux anciens de faire partager leur expérience;
  • l'association étudiante des élèves de classes préparatoires scientifiques du lycée Pothier organise diverses manifestations (week-end d'intégration, soirées, tournois sportifs, ...) Ces activités sont l'occasion de se détendre et de forger durant ces deux années des amitiés durables.

Ce climat de solidarité et de convivialité, propre à souder les promotions, contribue de façon certaine à la réussite de nos étudiants.

 

Lien vers les pages de PCSI

Témoignages d'anciens élèves de PCSI au lycée Pothier

  • Laura V., PCSI, PC*, ENSICAEN : "J'ai d'abord hésité avec un cycle préparatoire intégré de peur que l'ambiance "prépa" soit trop dure à gérer. Je suis allée aux portes ouvertes du Lycée Pothier où j'ai discuté avec les élèves et professeurs, où je me suis rendue compte que les enseignements correspondaient à mes attentes. Les élèves étaient très ouverts et heureux de leur cursus et ne semblaient pas se plaindre du changement de la quantité de travail ou de la difficulté. J'ai donc classé cette prépa en Terminale et j'ai été admise pour la rentrée 2009. Cette première année PCSI permet de garder une palette large d'enseignement avant de se spécialiser dans un domaine. La formation PC en deuxième année m'a ouvert les portes de la physique ET de la chimie et m'ont permis d'accéder à l'ENSICAEN."
  • EdouardDEdouard D, PCSI, PSI*, PHELMA Grenoble INP "La PSI* est une classe où il fait bon vivre et surtout étudier. L'ambiance de la classe est toujours agréable. Les profs sont vraiment sympas et nous aident au moindre problème. Entre les goûters mensuels, les dîners de classe et l’atmosphère plutôt joyeuse des cours, la psi* est une classe où on sent vraiment peu le stress des concours.
    Bref si on a la possibilité d’intégrer cette classe, il faut absolument pas hésiter. Que ce soit l'ambiance ou les cours, tout est au plus haut niveau !"

  • maxencec  Maxence C, PCSI, PC*, Chimie Paris Tech : "Étudiant à Chimie ParisTech, j'ai choisi de faire mes trois années de CPGE (PCSI, PC*, PC*) au lycée Pothier. Ce choix a été motivé par le fait que le lycée Pothier représentait un bon compromis entre prépa de proximité et CPGE de qualité (présence d'une classe étoilée dans chaque filière). Après y avoir passé trois ans, les points positifs les plus significatifs à mon sens sont la grande qualité des enseignants qui savent adapter avec pédagogie leurs cours et devoirs aux projets de leurs étudiants, tout en respectant les choix de ces derniers en ce qui concerne les écoles visées ainsi que la bonne ambiance régnant dans les classes, favorisant le travail en commun."

  • Fabien P., PCSI, PC*, Ecole Polytechnique : "Mes trois ans au lycée Pothier auront été très enrichissants et plutôt plus supportables que ce qu'on peut penser quand on dit "prépa". La pression y est probablement plus faible que dans les grands lycées parisiens, ce qui permet aux élèves de travailler plus sereinement, mais également de s'entraider (en particulier, l'aide et l'expérience apportées par les 5/2 en classe de spé sont particulièrement précieuses), et donc pour des élèves travailleurs mais n'ayant pas un goût prononcé pour la compétition de s'épanouir. Les enseignements que j'ai reçus en sup et en spé m'ont permis d'intégrer une des "bonnes" grandes écoles : après la prépa, j'ai intégré l'X à l'instar d'un de mes camarades de PC* et de deux camarades de MP* du lycée Pothier. "

  • chloem Chloé M., PCSI, PC, ENS Cachan (auditeur libre) : "Je suis entrée en CPGE au Lycée Pothier d’Orléans après une scolarité également effectuée au Lycée Pothier. Après une année de PCSI puis une année de PC, j’ai eu l’opportunité d’entrer au département de physique de l’ENS de Cachan en tant qu’auditrice libre. J’ai alors suivi la Licence et le Master 1ère année du parcours PHYTEM (Physique, Théorie, Expérience, Modèles). J’ai ensuite préparé l’agrégation de Sciences Physiques, option physique, à l’ENS de Cachan et je l'ai obtenue en 2006. Souhaitant appliquer mes connaissances de physique au domaine de la biologie, j’ai ensuite suivi le Master 2ème année Recherche de Biophysique Moléculaire et Cellulaire de l’Université Pierre et Marie Curie (Paris VI). [...] Suite à mes trois années de doctorat en biophysique, je rentrerai à la rentrée 2012 comme professeur agrégée à l’Ecole Nationale d’Ingénieurs de Tarbes (ENIT)."
  • anthonyg Anthony G, PCSI, PSI, Mines d'Albi : "Pour ma part j'ai choisi la filière PCSI par rapport a la filière MPSI principalement pour la présence en plus grande quantité de SI et de chimie ( 2 matières très intéressantes), ensuite il est vrai que la physique m'attirait beaucoup plus que les mathématiques et bien que les sigles soient trompeur, la filière PCSI me semblait donc plus adaptée. Je ne regrette absolument pas mon choix, je continue à penser que cette filière était celle qui me correspondait tout comme la filière PSI. "

  • romainc Romain C., PCSI, PC, ESTP: "A la fin de ma TS, j'étais fixé pour mon orientation; je voulais faire du bâtiment ou au moins du génie civil. J'ai choisi PCSI car mes meilleures matières en Terminale étaient la physique et la chimie. Ensuite, j'ai choisi la Spé PC car cette filière offrait plus de places aux concours que je visais (ESITC, ESTP et toutes les écoles qui font du génie civil et de l'urbanisme)."

  • caroliner Caroline R., PCSI, PC*, Magistère de Chimie d'Ulm : "Au départ, j'hésitais entre une filière BCPST et une filière PCSI. C'est lors des journées portes ouvertes que mon choix s'est arrêté sur PCSI. C'est l'importance donnée à la chimie dans cette filière m'a décidée. Le lycée Pothier semblait tout indiqué pour faire ma prépa : c'est un lycée de bon niveau, avec une longue expérience de classes préparatoires et un cadre d'études sympathique (situé dans Orléans centre). Mes 2 années de CPGE ont été très formatrices. L'accompagnement pédagogique dont nous avons tous pu bénéficier était un atout précieux dans la préparation au concours. Contrairement aux idées reçues, la prépa n'est pas un monde de compétition où tous les coups bas sont permis. Au contraire, mes 2 années à Pothier m'ont montré à quel point la solidarité et le travail d'équipe étaient vecteurs de réussite. Le but n'y est pas de réussir au dépend des autres, mais de tous s'entraider pour que chacun puisse accéder à l'école qu'il souhaite. "

  • xavierj Xavier J, PCSI, PC, Engees : "Après une prépa PCSI puis PC au lycée Pothier, j'ai intégré l'ENGEES (Ecole Nationale du Génie de l'Eau et de l'Environnement de Strasbourg) en septembre 2008. Cette école est située dans le centre de Strasbourg avec tous les avantages que cela comporte pour une vie étudiante. Les deux premières années de ma formation en école ont été centrées sur l'hydraulique, qu'elle soit fluviale (gestion et aménagement de rivière) qu'urbaine (réseaux d'eau usée, d'eau potable, stations d'épuration, stations de traitement d'eau potable...).

  • adrieng Adrien G., PCSI, PC*, Centrale Lille : "J'ai pu intégrer après un cursus PCSI-PC* l'Ecole Centrale de Lille, une école généraliste, où l'accent est mis sur le développement personnel grâce à différents tremplins : associations, travaux en groupe, gestion de projet, stages en entreprises... Les classes préparatoires du Lycée Pothier n'ont rien à envier à leurs voisines parisiennes, et permettent une construction personnelle et intellectuelle enrichissante et idéale pour entrer dans une école d'ingénieurs. "

  • KevinMKevin M, PCSI, PSI, Ecole des Mines de Douai
  • Je suis actuellement à l'Ecole Mines de Douai qui se situe à côté de Lille. J'ai passé 3 ans au lycée Pothier. J'ai intégré les classes prépas par la filière PCSI puis je me suis dirigé vers la filière PSI par goût pour les sciences industrielles. A la fin de ma deuxième année, j'ai été admissible aux concours Polytech et CCP mais aucune des écoles qui m'était accessible ne m'intéressait. J'avais déjà pour ambition d'obtenir une Ecole des Mines. Pour cela, j'ai refait une 2ème année (5/2) pour progresser. Au final, j'ai été à nouveau admissible aux concours E3A et CCP avec de meilleurs classements mais j'ai surtout eu ce que je voulais: les Ecoles des Mines.

  • stephaneTStéphane T, PCSI, PSI, UTC Compiègne : "La classe prépa a été une expérience très enrichissante. Elle m’a permis d’acquérir une méthodologie et des connaissances solides en physique et mathématiques, en plus de m’avoir aidé à devenir plus organisé. Au début, quand on sort du lycée, on peut certes avoir l’impression d’être submergé par tout le travail qui nous attend, mais justement, il ne faut rien lâcher ! Même si ce n’est pas immédiat, à force de travail et de persévérance, on finit toujours par trouver son rythme d’une façon ou d’une autre. D'ailleurs, les professeurs sont attentifs et très présents pour nous aiguiller et nous conseiller. Côté ambiance, celle du Lycée Pothier est très conviviale et il n’y a pas d’esprit de compétition entre les étudiants. Enfin, le BDE est aussi là pour organiser des événements de temps à autre pour se détendre un peu !"

  • jeano Jean O., PCSI, PC*, Centrale Nantes: "Pendant mon année de terminale, j'ai beaucoup hésité entre les différentes filières de prépa, mon niveau en math était assez bon, mais j'ai tout de même choisi PCSI, plutôt que MPSI, parce que cette voie propose un enseignement plus équilibré entre les différentes matières (d'avantage de physique et de chimie et moins de maths). Je n'ai jamais eu à regretter ce choix, ni pendant les deux années de prépa, durant lesquels j'ai bénéficié d'un enseignement intéressant et de qualité, ni au moment de l'intégration puisque j'ai pu entrer dans une grande école généraliste où les étudiants issus des différentes filières sont mélangés et disposent des mêmes enseignements."

Lien vers les pages de PCSI